Ingénierie documentaire, le management de l’information

L’ingénierie documentaire représente la création de contenus rédigés et informatiques. Ses domaines d’application sont l’information, les documents et l’édition multimédia.

  • Créer des documentations techniques et de les gérer.
  • Structurer, transformer, étudier et diffuser les documentations.
  • Assurer ou assister les processus de validation.

Bien, nous voila bien avancés, cela représente ce qui est expliqué dans les autres services que nous proposons. Il me faut maintenant trouver un exemple du quotidien… je me lance.

Lors de ma première formation dans le domaine de l’informatique, j’ai reçu le titre pompeux d’ingénieur en informatique. Ok, ma famille et mes amis me demandent depuis de réparer le pc, leur Mac ou leur imprimante. Merci. Mais est-ce que je demande à mon « pote » ingénieur en génie civil de venir monter un mur chez moi ? Par conséquent, je ne vais pas utiliser la métaphore de l’ingénieur en informatique, ce serait pire que de décrire directement l’ingénieur documentaire. Je vais plutôt re partir sur le bâtiment, nettement plus concret.

Le principe de l’ingénierie est de segmenter des problèmes complexes en entités simples. Comment on démonte une montagne ? Pierre après pierre.

Construire et maintenir un petit immeuble, c’est pareil. Un gros bloc avec plusieurs appartement. Pour le construire, à priori, c’est très compliqué. Hop, je construis une hutte façon Koh-Lanta et c’est réglé. Ou alors je commence à découper mon problème.

Tout d’abord, des plans et une sérieuse étude des sols pour des fondations stables.

Je prépare mon environnement : une entrée suffisamment large, et une cage d’escalier pour desservir 3 étages. Ensuite le plan de chaque appartement. Cuisine, wc, salon et deux chambres. Des caves pour stocker mes archives.

Tout ceci sera assez lourd à gérer et lourd tout court. Donc je vais creuser profondément pour des fondations solides.

1
rédaction technique
1

La rédaction technique est la conception de documents écrits accessoires à l’utilisation ou la maintenance de machines, instruments, logiciels et pièces détachées.

La rédaction technique, ce que c’est et ce que ce n’est pas

La rédaction technique est la conception de documents écrits relatifs à l’utilisation ou la maintenance de machines, instruments, logiciels, pièces détachées, sur support imprimé ou informatique.

Bien entendu, je force le trait avec ma « grosse » table. Dans le cadre de la rédaction de documentation technique, on se heurte à d’autres impératifs moins imposants – physiquement.

Première étape, la compréhension du produit. Une prise d’information aussi complète que possible est effectuée en impactant au minimum les services opérationnels. Le type de produit documenté défini la spécialisation du rédacteur. Une interface homme-machine sera traitée bien plus efficacement par une personne ayant de solides notions dans ce domaine.

Lors de cette phase, mon aimable charpentier aurait dû prendre comprendre qu’une demeure (rénovée) du 17ème n’est PAS une cabane en rondins.

Puis il est important, et ce avant de débuter toute rédaction, d’établir un plan, une ossature du document. A cause d’impératifs réglementaires et juridiques, il doit contenir un certain nombre d’éléments auxquels on ne déroge pas : garantie, mises en garde, explication des symboles. En terme de mobilier, on crée également un plan et on fixe les impératifs, facile à déplacer, par exemple.

Ensuite, on définit les lignes directrices selon qu’il s’agit d’une prise en main, d’un manuel utilisateur ou de service. Un manuel utilisateur devra par exemple expliquer la mise en fonction. Un manuel de service les procédures de maintenance.

La rédaction technique implique une étroite collaboration avec les illustrateurs, documentalistes, graphistes et autres corps de métiers. Mon homme de métier n’a consulté qu’une entreprise de transports d’objets encombrants…

Plaisanterie mise à part, et sans entrer dans le détail de standards (DITA, DocBook, S1000D) à respecter, la rédaction technique est l’œuvre de rédacteurs techniques. Une profession qui nécessite une formation et des savoir-faire spécialisés.

J’ai donc fait transporter mon très volumineux mobilier au fond du jardin et fait appel à un menuisier. J’ai gagné un temps fou et la table est utilisée tous les jours. Elle est utile. Le parallèle avec la rédaction une la documentation technique est assez évident, un manuel bien conçu fait gagner un temps fou !